MATHILDE RAULT
Somatopathe

La somathopathie

Soigner la mémoire traumatique du corps

Le corps garde en mémoire les émotions liées à des événements vécues dans l’histoire de l’individu ou de sa famille. Ces mémoires modifient la nature des os et des tissus, altérant le bon fonctionnement de l’organisme.
La somatopahie relève d’un travail psycho-somatique approfondi. Elle met à jour les événements émotionnels anciens, sous-jacents aux symptômes actuels, et qui sont restés bloqués sur le corps, et permet de s’en libérer.
La somatopathie s’appuie sur une pratique manuelle issue de l’ostéopathie indiquée pour les douleurs physiques et les souffrances d’origine émotionnelle. Les gestes sont doux. Il n’y a aucune manipulation ni craquement.
Les gestes de correction visent à restituer un mouvement physiologique et un équilibre psycho-émotionnel.
La somatopathie ne fait appel à aucune manipulation ni mobilisation du rachis dans sa région lombaire, dorsale ou cervicale, ni aucun massage.

J’utilise simplement mes mains, qui ressentent les dysfonctionnements et effectuent des gestes de correction légers.
Aucune manipulation des articulations ou de la colonne vertébrale n’est nécessaire (les médecins, chiropracteurs et ostéopathes sont formés à ces gestes). Aucun massage n’est non plus pratiqué (domaine des kinésithérapeutes).
Une, deux voire trois séances maximum, d’environ 1 heure peuvent être nécessaires. La 1ère séance apporte le plus souvent de grandes améliorations. La deuxième séance permet de lever les compensations que le corps a mises en place et « d’aller plus loin » pour éviter au maximum et durablement le retour du même symptôme dans le futur.
La somatopathie se pratique sans prescription médicale particulière. Elle ne saurait se substituer au traitement médical prescrit par le médecin traitant.

Comment se déroule une séance de somatopathie ?

Horaires

Consultations du lundi au vendredi

Prendre RDV

Prise de rendez-vous par téléphone au :
06 61 79 30 24

Déroulement

Voir ci-dessus
Tarif : 50€

Fermer le menu